Le stand-up meeting : la réunion nouvelle génération

 
Nouvelle mesure reloue ou véritable coup de génie ? La « réunion debout » divise les troupes mais son efficacité semble de plus en plus s’avérer. Cette récente mode qui nous vient du Management agile propose des petites réunions quotidiennes de 15 minutes pour doper l’efficacité des employés.

Principe numéro 1 : Vive l’inconfort

Et oui, il faut ce qu’il faut pour se garder éveillé ! Rester debout pendant la durée de la réunion, c’est aussi rester attentif.  Que ça vous plaise ou non, c’est sûr que ça marche ! Du coup, on cesse de piquer du nez, de cacher ses bâillements en serrant les dents, on ouvre grand ses yeux et on subit sur ses petites gambettes. Mieux vaut donc avoir bien dormi la veille et se prémunir de café pour tenir le coup. Car dans ces réunions, il n’y a ni chaise, ni table, ni canapé douillet. On se tient debout, en cercle et on échange en se faisant face. Un peu rudimentaire, certes, mais doublement efficace si l’on en croît la Grande Bretagne, où de nombreuses organisations ont adopté la pratique.

Principe numéro 2 : tu participeras à chaque fois

Le but de ces réunions est de dynamiser les échanges pour que tout le monde puisse s’investir / soit encouragé à participer. L’objectif du stand-up meeting, c’est de lancer la journée dans une belle dynamique, tout en menant l’équipe sur les rails pour une efficacité maximale. Chacun est donc concerné et on attend de tous qu’ils prennent la parole. Pas de monologue du manager: on participe dès lors qu’un sujet nous touche. Ces réunions quotidiennes ont pour but de tracer un rapide état des lieux de l’ordre du jour, sans s’attarder. Il faut pour cela que la communication se fasse vite et bien et que tout le monde s’écoute et s’entraide. C’est quand même mieux que de rester planqué dans son bureau sans savoir où on en est, non ?

 

réunion

Principe numéro 3 : pas plus de 15 minutes

Normalement, la réunion debout a l’avantage d’être rapide et d’éviter le bla bla intuile. Car le but, c’est quand même de pas y passer la journée. Pour ce, on désigne un responsable qui dirige la réunion. Son rôle ? Recadrer la discussion, éviter les dérapages, balancer les sujets chauds. L’avantage d’être debout, c’est que chacun a envie d’aller s’asseoir à son poste de bureau, du coup, tout le monde s’autorégule pour être plus compréhensif, plus audible, plus direct. Le stand-up meeting est une réunion quotidienne qui se veut courte et qu’on aurait du mal à appliquer pour les longues réunions stratégiques qui durent en général h ou 2.

Principe numéro 4 : sur un pied d‘égalité

L’objectif de la réunion debout serait aussi également de supprimer la hiérarchie traditionnelle : il n’y a plus le grand boss qui préside la table. Pourtant, il reste encore la différence de taille entre hommes et femmes  et la différence des salaires. Mais au moins, le supérieur n’est plus. En allégeant la réunion de son lieu de prédilection, la salle de réunion, on supprime aussi les guerres de territoire, ce qui favorise la communication.

 

 

Principe numéro 5 : en forme tu resteras !

 

A défaut d’avoir la chance que ton entreprise te propose du sport, tu pourras au moins travailler ta posture pendant la réunion ! Car oui, être debout, c’est bon pour la santé. De nombreuses études ont montré qu’être assis tout la journée est très mauvais. Obésité, infarctus, fatigue … La sédentarité qui touche la plupart des employés de bureau est un vrai problème pour les entreprises. A défaut de profiter de super cours par les coachs Bonne Mine dans ton entreprise, tu peux peut-être tenter le stand-up meeting ?

Réservez votre séance d'essai GRATUITE

Suivez-nous sur Insta, on est sympas !

👉  @bonnemine.co

Something is wrong.
Instagram token error.

Bonne Mine

Mentions Légales

C.G.V.

À propos

happy@bonnemine.co

06 51 81 59 03

121 rue du Château, 92100 Boulogne Billancourt

Vous êtes coach sportif ?
On se suit ?

📷 Instagram

💼 LinkedIn

Pin It on Pinterest

Share This