Les soft skills ou comment recruter humainement

Les compétences douces, ou soft skills, sont les qualités humaines et comportementales d’un salarié. Aujourd’hui, elles sont de plus en plus recherchées par la marque employeur, parfois même prioritaires aux compétences techniques.

Le recrutement : un domaine en pleine évolution

 

En matière de recrutement, il y a deux aspects d’un profil que l’on examine. Il y a les compétences techniques, directement liées aux connaissances du métier pour lequel on cherche un talent. Mais il y a aussi les compétences comportementales, le savoir être du postulant, ses soft skills. Dans le monde qui est le nôtre, en constante évolution, les qualités humaines font la différence. La capacité d’adaptation, la créativité, l’aisance relationnelle sont autant de vertus qui montrent l’intelligence émotionnelle du salarié. Ce sont aussi elles qui lui permettent d’être plus agile face aux situations délicates et de se former à tous âges, pour rester à la pointe du métier. Les hard skills, donc les connaissances techniques du métier, longtemps priorisées, deviennent aujourd’hui secondaires.

 

skills

 

Du Curriculum Vitae au Savoir-Vivre

 

Si chacun peut faire valoir un même niveau de compétences, les soft skills elles, mettent en valeur le candidat. Expériences associatives, sports pratiqués, passions sont autant d’indicateurs qui sont éloquentes sur le caractère du profil. Goût du challenge, esprit d’équipe, positivisme, engagement, sérieux … Dans le groupe, les qualités humaines de chacun permettent de créer la cohésion qui fera grandit l’entreprise. On passe donc du curriculum vitae axé technique à un cv axé savoir-vivre.

 

Un recrutement orienté sur le savoir-être  

 

Les skills prioritaires sont sans aucun doute la capacité d’adaptation, le sens de l’éthique et de l’organisation. Pour preuve que les soft skills sont de plus en plus recherchées par les recruteurs, une étude publiée par Adecco Group déclare que 81% des recruteurs ont déjà refusé des candidats aux soft skills insuffisantes. C’est tout simplement dû au fait que lors de mouvements dans l’entreprise, les soft skills sont bénéfiques à l’ensemble du groupe. La bienveillance est de mise, et c’est pourquoi les entreprises libérées favorisent le recrutement des humains avant celui des talents. Aujourd’hui, on constate l’apparition de nouveaux métiers avec des compétences de plus en plus pointues. Les profils recherchés ne correspondent plus forcément à un intitulé de poste ou à des critères spécifiques, mais plutôt à un type de comportement correspondant à une situation précise.

 

Apprendre dès l’école

 

Or, les soft skills ne sont pas une compétence que l’on acquiert à l’école. Si la FAC et les écoles ont tendance à apprendre le sens de la compétitivité, de l’ambition, de l’individualisme, arrivent-elles aussi à transmettre le sens du partage, du leadership et de l’empathie ? Le travail en groupe est une composante indispensable de l’évolution de l’entreprise. De plus en plus de sociétés s’orientent aujourd’hui vers des modes de fonctionnement modernes,bien-être et bienveillance sont au cœur des idées. Le management alors n’est plus vu comme un cadre mais comme un facilitateur de propositions et de motivations.

 

Replacer l’humain au cœur même de l’entreprise est devenu une priorité. Créer un environnement propice au développement des soft skills devient, dans l’arène qu’est le marché, un enjeu indispensable pour rester compétitif.

Réservez votre séance d'essai GRATUITE

Suivez-nous sur Insta, on est sympas !

👉  @bonnemine.co

Something is wrong.
Instagram token error.

Bonne Mine

Mentions Légales

C.G.V.

À propos

happy@bonnemine.co

06 51 81 59 03

121 rue du Château, 92100 Boulogne Billancourt

Vous êtes coach sportif ?
On se suit ?

📷 Instagram

💼 LinkedIn

Pin It on Pinterest

Share This